Une soupe de poisson pour un jour de pluie

Ce dont personne ne se doute en arrivant sur ce blog, vu que je ne parle que de bouquins pour l’instant, c’est que je suis une obsédée de nourriture ; ça ne veut pas dire que je mange tant que ça. Ça veut dire que j’y pense tout le temps ; modérément ; ou pas.

Et cela fait des mois que je pense à une soupe de poisson. Ça m’a pris cet été ; mais c’était l’été. Imagine-t-on manger une soupe de poisson quand il fait 40 – 45 º ? Que non.

Alors, ce fut l’attente, dans la frustration.

Or, hier, le poissonnier du supermarché avait décidé de proposer des écrevisses. En outre, j’avais acheté des crevettes, dans l’objectif de faire une paella.

Ça poissonnait donc fortement dans le frigo.

En rentrant, tandis que je sautillais auprès du Chef en lui montrant mes emplettes et en énumérant la liste des plats qu’il aurait la joie de faire ce week end, je ne songeai tout d’abord pas à la soupe de poisson.

Non.

Et puis ça me revint. Surtout qu’on avait du bouillon de rab de fois antérieures. Et du cazon acheté dans ce but (mais entre le matin et le soir, je l’avais oublié).

Alors il a fait une soupe de poisson. Et comme il pleuvait aujourd’hui, on l’a mangé aujourd’hui. Il pleut comme vache qui pisse ; non, comme un troupeau de vache qui pisse après absorption d’un diurétique. Un temps à manger de la soupe.

Comment faire la soupe de poisson ?

Recette maison, hein.

On rassemble les restes de machin poissonneux, les carcasses d’écrevisses, de crevettes, les arrêtes, tout ça.

On lave et on rince.

Dans un gros fait-tout, on fait revenir un oignon et une carotte dans du beurre ou de l’huile.

Puis on ajoute les trucs poissonneux et du poisson pas trop cher (le cazon, en ce qui me concerne, mais vous pouvez mettre autre chose). On touille, on vraque, on fait revenir, ça fait frr, etc.

On ajoute du concentré de tomate, à feu vif, et ça doit devenir rouge foncé. On ne fait pas cramer…

On ajoute de l’eau jusqu’en haut du fait tout.

On y ajoute des légumes pour donner du goût : 1 ou 2 carottes, 1 ou 2 tomates, 1 ou 2 navets….

On fait cuire deux heures. Ou trois. On donne de petits coups de mixeur, juste pour mixer le gros.

On laisse refroidir.

On filtre.

On rajoute dans le jus filtré du pain et de la patate.

On refait chauffer. A ce stade, ça fait une soupe orangée.

Voilà.

C’est long, et assez chiant, car il faut décortiquer les bestioles avant. En fait, le but est d’utiliser intelligemment les carcasses de bestioles. Vous saisissez ? Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. C’est mieux de faire ça à deux, quel que soit l’autre… Ou alors, il faut une forte motivation. Si l’autre passe l’aspi dans la salon, par exemple ?

Mais bon, voilà. Comment passer un jour de pluie (j’ai lu, aussi).

Advertisements

4 thoughts on “Une soupe de poisson pour un jour de pluie

  1. Bonjour,

    (J’arrive de chez Ema tout essouflé, pfouiiiii, ça fait loin)

    Adorable, votre blog. Mais j’ai lu la recette après mon sandwich à l’indéfinissable, ça n’a pas rendu sa digestion meilleure, si j’avais su, je l’aurai lu avant, ou mangé après, il en aurait été plus savoureux.

    Et la rouille, et les croutons ailés, et le fomage rapé, là-bas aussi ?

  2. Bonjour, Philippe C ! Merci de venir de si loin !
    Rouille , croutons fromage, oui, il y avait tout, mais je n’ai plus eu le courage de le raconter…

  3. J’admire… Quelqu’un me disait que faire la cuisine lui “lavait ” l’esprit. J’ai essayé en me disant comme un mentra: “non, ce n’est pas une corvée, ça lave l’esprit”…
    Bingo, j’ai eu une idée que je me suis empressée d’aller crayonner en enlevant mon tablier à toute vitesse avant que l’idée ne s’en aille.

    Il faudra que j’essaye avec la soupe de poissons… Vu le temps passé, on ne peut qu’y recueillir une bonne pêche.

    • Il ne faut pas se prendre la tête, et cuisiner si on a envie… Sinon ça devient chiant. Franchement, la soupe de poisson, je ne la ferai pas moi-même… Toi, vu comment tu dessines, tu es dispensée de soupe. Chacun sa spécialité !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s