Nostalgie si, nostalgie no

Dans une vie antérieure, j’ai été prof. J’en avais tellement assez que j’ai décidé de raccrocher et j’en suis ravie.

Personne ne peut imaginer ce que c’est que d’être prof, en vrai (pas dans le fantasme).

Or, je me connais, et je savais qu’un jour j’allais oublier tous les mauvais côtés et ne me souvenir que de ces petits visages frais, joyeux et plein de vie et de la pêche qu’ils me donnaient (parfois).

Prévoyante, j’ai pris des photos de copies d’élèves.

Chaque fois que je me sens nostalgique, je les regarde.

Hier, j’ai parlé d’enseignement avec une amie et une bouffée de nostalgie terrible m’est revenue.

Alors, j’ai regardé les copies.

Ça a marché. La nostalgie a passé.

(mais les élèves sont quand même adorables – il faut juste ne jamais regarder leurs copies ni parler avec leurs parents).

Copie de 3ème.

Copie de 5ème.

Advertisements

5 thoughts on “Nostalgie si, nostalgie no

  1. sur le fond, il n’a pas tellement tort …
    mais, lui comme d’autre, il écrit comme il parle, donc, mal.

    Judicieux, de prendre les copies en photo, au pire, cela te fait sourire aujourd’hui, et au mieux, ça te fait passer ta nostalgie !

    • Non, la première copie n’est pas mal quant au fond. Sauf quand tu en lis 100 par semaine comme ça, avec des contenus plus discutables…Tu ne sais plus ce que tu dois faire, ni pourquoi tu es là – ça valait le coup de faire cours pour obtenir ça ? Oui ? Non ? On est tout de même là pour amener à une maîtrise de l’écrit – est-ce qu’on peut parler de maîtrise de l’écrit ? Est-ce qu’il faut ABSOLUMENT que tout le monde maîtrise l’écrit ? Alors, est-ce qu’on accepte cette copie comme correcte parce qu’au fond il y a un raisonnement ? Est-ce qu’on la note sévèrement parce que c’est mal dit ? Qu’est-ce qui serait le plus juste ? Qu’est-ce qui serait le plus pédagogique ? Est-ce que tout fout le camp parce que cet élève est en troisième ? Etait-il plus juste de sanctionner sévèrement à l’entrée en sixième ceux qui maitrisaient mal l’écrit, pour éviter ce genre de copie ? Est-il plus juste que tous les élèves, même celui ci qui maîtrise mal l’écrit, aillent jusqu’au bac ?

  2. je retiens toutes tes interrogations dans un coin de ma tête, car j’ai une cousine qui débute sa carrière de prof, justement …

    Je comprend que ce genre de questionnements t’ai amené à une remise en cause professionnelle … voire une reconversion ?

  3. Mais ce qui est important, c’est de se souvenir que “le rapport, c’est que tous ces éléments sont reliés entre eux”. Rien que pour ça…
    Les mêmes bouffées de nostalgie parfois, mais c’est bien souvent la colère désabusée qui suit…

    Tu as quitté réellement, démissionné ? Ou bien tu as une disponibilité ?

    • Je ne suis pas titulaire. Mais comme j’ai déménagé, apr la force des choses, j’ai eu l’opportunité d’abandonner et je tiens fermement à ne pas reprendre. Malgré les bouffées de nostalgies. Ou alors… dans un contexte particulier, et bien décidée à n’en faire qu’à ma tête (mais parfois on s’érode devant la réalité). Un jour, j’ai décidé follement de faire lire la fin de l’apologie de Socrate à mes élèves (Platon). Juste la fin, “faute d’un peu de patience, Athéniens, voyez ce qu’on va dire de vous…” – en lien avec l’éducation civique et le respect des lois. J’aurais pas du…. Je frissonne encore devant leurs remarques : mais le mec i pouvait partir et il est resté ? Mais il est con quoi non mais oh madame je le crois pas ça ! et là, il s’agissait de ceux qui avaient COMPRIS le texte – la plupart n’avaient rien compris et malgré mes explications, ne situaient absolument pas, ne captaient pas le contexte, rien. Tous mes collègues se sont foutus de moi. Ça ne signifie néanmoins pas qu’ils était tous stupide, ces élèves, loin de là…. Mais pour comprendre la mort de socrate, il aurait fallu plus de cours, ils ne peuvent pas l’aborder comme ça. Or, ça n’est pas au programme. Etudier la mort de Socrate en Education civique, c’est du romantisme complètement hors sujet… Je ne suis pas faite pour ça, ou alors je refais le programme à ma sauce, mais l’Ed Nat ne me paie pas pour ça (d’un autre côté, en contrat loc, je les emmerde : j’enseigne ce que je veux).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s