Aller ou ne pas aller voir Tron Legacy… ?

Contexte : un dimanche pluvieux et deux enfants à occuper. Vu sous cet angle, tout va bien, ils ont adoré. Moi, ça va, je suis un public de bonne volonté. Je n’attendais pas le chef d’oeuvre. Déception zéro.

 

Un film globalement inintéressant.

L’acteur principal n’a aucun charisme. il a l’air plutôt sympa, propre, mais on n’accroche vraiment pas. Il n’est même pas criticable, plutôt transparent.

Jeff Bridge est peu intéressant, quoique pas franchement mauvais.

Le scénario est mou. On saisit bien que le papa a dit aurevoir à son fiston, et n’est jamais revenu. Traumatisme probable. Du coup, le fils le cherche. Et il le trouve : il s’est transformé en programme d’ordinateur. Sauf qu’il y en a deux, un méchant programme vaguement dictatorial et le papa. Lequel a sombré dans la méditation New Age / Zen.

Le méchant programme est tellement dictatorial qu’il a exterminé des êtres bizarres, mi humains mi virtuels.  Oui oui exterminé. On a pas peur du point Godwin. Les gentils et les méchants se battent dans un vertige de lignes lumineuses. Devinez qui gagne ?
Quelques qualités :

La bande son (Daft Punk) est formidable, et pourtant, ça n’est pas ma tasse de thé. Du coup, le film ressemble à un clip trop long.

Deux personnages intéressants, pas un de plus, à signaler. Pas le fils, pas le père, pas le méchant. Castor, propriétaire d’une boîte de nuit, qui fait une trop brève apparition.  Son personnage est totalement insolite, on se prend à se demander ce que le film aurait pu être si le personnage avait été développé. Et Quorra, qui vient animer un peu l’histoire, mais à peine (les scénaristes ne se sont pas foulés pour elle).

Les effets visuels, de qualité, ne perdent de la valeur qu’en raison de la platitude du film. Si celui-ci avait été plus travaillé, les effets s’apprécieraient plus.
Conclusion :

Je ne sais pas. Je suis toujours contente de voir un film de SF, même raté… Alors ? Si vous avez deux enfants bon public à occuper, allez-y (fonctionne aussi avec trois enfants). Je ne m’avancerai pas au delà.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s