La farce d’hier

1. A la télé, Nicolas Sarkozy affiche un virage pâle (titre de Libé).

WTF ?
2. Nicolas Sarkozy tente de recruter à droite : il envisage de “diviser (l’immigration) par deux avec une limitation à 100 000 étrangers par an contre un plus de 180 000 aujourd’hui (Claude Guéant avait précédemment annoncé une baisse à 150 000).” Et ça n’est pas tout : il “a annoncé une restriction des conditions de régularisation par le regroupement familial ou le mariage avec un Français. Il a notamment annoncé, en plus des conditions de ressources et de logement, la mise en place d’un examen préalable pour ces étrangers. ” (dans les consulats d’origine des postulants).

Suivez mon regard.
3. Mais il y a aussi les mesures pour casser son image de Président des riches.
Il va “créer un impôt sur les bénéfices minimum pour les grands groupes en France, ceux du CAC 40, parce que(il a) découvert quelque chose de pas normal”, à savoir qu’ils “maximisent les avantages fiscaux” et qu'”une partie d’entre eux ne paient pas du tout d’impôts”.
Dites moi que je rêve. Il vient de le découvrir.

 

Mais bon, il est resté flou sur l’ensemble de la mesure.

Advertisements